Data Viz

Pourquoi a-t-on besoin d’utiliser les capacités visuelles ?

 

Nous disposons aujourd’hui de quantités de données considérables, en conséquence de trois phénomènes :

  1. La capacité de stockage a augmenté de façon exponentielle
  2. Nous capturons des données à une vitesse jamais égalée avec nos satellites, nos capteurs de pollution, nos dossiers informatisés, nos enregistrements de transactions informatisées, les articles mis en ligne sur le Web, etc.
  3. Les archives de données collectées depuis la nuit des temps sont maintenant mises à disposition sur Internet, DVD ou serveurs de données accessibles en ligne.

Ces nouvelles opportunités changent les perspectives scientifiques et industrielles.

 

Le but de la visualisation analytique ?

Rendre aux experts leur autonomie, afin qu’ils puissent contrôler et maîtriser les outils d’analyse et d’exploration nécessaires aujourd’hui pour faire des découvertes ou prendre des décisions à partir de grandes quantités de données.

 

La visualisation permet de comprendre plus vite et mieux des données numériques ou textuelles, en s’appuyant sur nos capacités innées et un certain apprentissage. « Comme un livre nous donne une table des matières, nous avons besoin d’informations résumées et synthétiques pour comprendre rapidement des données et pouvoir prendre des décisions pertinentes ».

En enrichissant les données que nous mettons en ligne avec des visualisations appropriées, nous en facilitons l’usage. En apprenant à lire les visualisations, nous gagnons du temps et améliorons notre compréhension. Souvent ludiques, ces représentations et interactions nous permettent d’acquérir des informations complexes avec facilité et efficacité.

 

Aujourd’hui, vous croulez sous les tonnes de données qui vous sont fournies soit par cos équipes internes soit par agents externes. De ce fait, une analyse rapide et efficace de ces données est indispensable pour réagir à temps et mettre votre organisation sur les rails.

Cette théorie a fait l’objet de nombreuses études scientifiques dont les résultats convergent vers une conclusions :

le cerveau est plus réceptif et plus interactif avec des données graphiques essentiellement lorsqu’il s’agit de données volumineuses.

Cependant, ceci n’est pas toujours chose facile étant donné la multitude et la voluminosité des données.
La solution que nous vous proposons est la visualisation analytique : l’analyse de vos données et la réalisation de graphiques vous permettant de gagner du temps et de découvrir l’information pertinente qui était cachée derrière des milliers d’autres.